Recrutement : Et si on essayait la MRS ?

Se fier aux motivations et aux capacités des candidats (plutôt qu’à leur CV), c’est la méthode de recrutement par simulation (MRS) proposée par Pôle Emploi. Un remède aux métiers en tension. Mode d’emploi et témoignage.

Actualité de la CCI du Tarn - Recrutement : Et si on essayait la MRS ?

 

La méthode de recrutement par simulation (MRS)

Elle sort des critères habituels de recrutement que sont l’expérience et le diplôme.

Utilisée par Pôle Emploi depuis près de 30 ans, la méthode de recrutement par simulation (MRS) consiste à repérer chez les candidats les capacités indispensables pour réaliser un travail grâce à des exercices qui portent sur des situations concrètes.

 

Comment ça fonctionne ?

« Après une analyse de poste dans l’entreprise, nous créons des exercices qui reproduisent, par analogie, les principales situations et difficultés des tâches à effectuer, explique Stéphanie Simon, responsable d’équipes à Pôle Emploi de Castres.

On fait du sur-mesure. Afin d’étalonner les exercices proposés, des salariés déjà en poste passent eux-mêmes les tests. Une réunion collective est ensuite proposée aux demandeurs d’emploi. Puis une séance d’évaluation où les candidats sont mis dans des situations similaires au poste à pourvoir est organisée.

 

Ces exercices pratiques (montages de mécano, découpages de précision, pose de gommettes avec des pinces etc) permettent d’évaluer le respect des normes et des consignes, la dextérité, le travail sous pression ou par exemple la prise d’initiative. Les candidats qui ont réussi leur évaluation sont ensuite reçus par l’employeur pour un entretien de motivation.

 

Cette méthode permet de remédier à la pénurie de candidats puisqu’à aucun moment le CV n’est demandé.

Et surtout elle s’adapte à différents secteurs comme le textile, la grande distribution, la restauration ou encore le BTP.

Des entreprises comme La Poste, McDo, Burger King, les Fermiers Occitans ou encore la grande distribution y ont recours régulièrement. »

 

 

 

TÉMOIGNAGE

Olivier Billiant Missègle, Burlats

La MRS a séduit l’entreprise textile Missègle.

« Aujourd’hui, il est difficile de trouver de la main-d’oeuvre qualifiée dans le domaine du textile. La MRS nous a ainsi permis de trouver les bonnes personnes.

C’est une méthode fiable et efficace. Elle permet notamment de voir si un candidat est vraiment motivé. Nous en sommes à la troisième session. Nous avons commencé en 2019 par le poste de remailleur.

 

Lors de l’analyse de poste, plusieurs points ont été observés, la dextérité, l’acuité visuelle et le respect des consignes et des normes. L’année dernière, nous avons élargi au poste d’opérateur en confection textile.

Sur les 25 participants à la réunion d’information, 15 ont passé les tests, 9 ont été sélectionnés et aufinal 4 ont été recrutés en CDI. Cette année, nous recrutons avec cette méthode 4 nouveaux salariés qui recevront une formation de 7 mois.

 

En parallèle, nous avons été accompagné par la CCI sur le montage d’un contrat d’appui RH auprès de la Région. »

Partager cet article :