Quincaillerie LMM

Un nouveau départ pour la Quincaillerie de Montredon-Labessonnié

Vie des entreprises tarnaises - Un nouveau départ pour la Quincaillerie de Montredon-Labessonnié

 

On y trouve de tout, des mèches pour lampes à pétrole, des supports pour accrocher les assiettes aux murs, des graines ou encore des hachoirs manuels à viande… C’est un bazar à l’ancienne comme on les aime.

 

Pour réparer, pour dépanner, pour fabriquer ou pour mieux consommer, la quincaillerie LMM propose une gamme étendue de produits et de services allant du bricolage, au matériel pour le jardinage, de la droguerie à la vaisselle, en passant par la livraison de gaz ou encore le dépôt de pressing, le tout répondant aux besoins des habitants en milieu rural.

 

Depuis le 1er décembre, Loriane Cazelles a repris en main la droguerie-quincaillerie familiale de Montredon-Labessonnié, exploitée pendant 32 ans par Régis Suc.

« J’étais cliente du commerce. J’y achetais régulièrement des croquettes pour chien. Cette reprise a été une opportunité. Monsieur Suc et son épouse partaient à la retraite et cherchaient un repreneur. Devenir indépendant et avoir sa propre affaire en zone rurale est un projet de vie réfléchi depuis plusieurs années. Le courant est très bien passé avec les anciens propriétaires qui continuent de me conseiller et de me donner un coup de main quand les besoins s’en font sentir » explique Loriane.

 

Pour l’aider à monter son projet de reprise, Mme Cazelles a pris conseils auprès de son comptable et du… boucher.

« Il venait de reprendre la boucherie située un peu plus loin dans la rue et m’a conseillé de prendre contact avec la CCI pour boucler mon budget et faire des demandes de subventions. »

 

Aujourd’hui après quelques mois d’ouverture, le commerce reprend peu à peu son rythme de croisière.

« Au début, on tâtonne. Mais les clients ont été patients et sympas. La plomberie par exemple je n’y connaissais pas grand-chose mais avec le temps j’ai appris et je suis presque devenue incollable. »

 

 

 

L’appui de la CCI du Tarn

Loriane Cazelles a suivi la formation 5 jours pour entreprendre. Elle a été accompagnée par Régine Grimal, conseillère création reprise et transmission d’entreprise, dans le montage du dossier de subvention Pass Reprise auprès de la Région, subvention qu’elle a obtenue.

 

La formation 5 jours pour entreprendre

Cinq jours de formation pour vous aider à concrétiser votre projet de création ou de reprise d’entreprise

Partager cet article :