Petiot

Une histoire de famille gravée dans le granit

Vie des entreprises tarnaises - Petiot, une histoire de famille gravée dans le granit

 

Quatre générations de granitiers et tailleurs de pierre.

Dans le massif du Sidobre, à deux pas de Lacrouzette, l’entreprise Petiot est une institution. Si l’aventure a débuté en 1972, il faut remonter plus loin, aux années 1930, pour en trouver les prémisses lorsque le grand-père de l’actuel gérant disposait d’un petit chantier derrière sa maison.

« C’était le forgeron du village. Il se levait à 3 heures du matin pour aiguiser les poinçons. Il coupait aussi le granit dans les bois. On disait alors qu’il allait « faire le trottoir » explique avec passion Jacques Petiot qui n’est pas tout seul à porter le flambeau. À ses côtés, il y a ses deux fils, François et Pierre.

 

Fabrication de monuments funéraires, aménagement intérieur, décoration, aujourd’hui, l’entreprise de 7 personnes ne connaît pas la crise.

« Depuis le mois de juin, c’est de la folie. Nous recevons près de 180 commandes par semaine, ce qui est très rare ».

C’est donc une affaire en plein essor que Jacques va céder à ses fils.

 

Pour préparer au mieux la transition et développer la société, l’entreprise investit depuis deux ans dans de nouvelles machines, avec l’aide de la CCI pour le montage des dossiers.

Prochain investissement, une scie à fil pour gagner en précision et rapidité.

 

Coup de pouce CCI

« Bruno Peyrille de la CCI nous a accompagnés dans la rédaction d’un dossier contrat croissance, une aide financière du conseil Régional pour l’investissement matériel que nous avons obtenue. Sans son aide et ses précieux conseils, on n’y serait pas arrivé. »

Partager cet article :