Pal France

L'entreprise gaillacoise vise l'excellence

Vie des entreprises tarnaises - PalFrance vise l’excellence

 

Automatiser la production, restructurer, améliorer les conditions de travail… Les chantiers lancés sur tous les fronts commencent à porter leurs fruits.

 

« L’entreprise qui était déficitaire a connu son premier mois positif en avril. Nous venons d’embaucher deux nouveaux employés. C’est un renouveau » se félicite Fabien Fontrouge.

Responsable de production, il a pris la tête de l’entreprise gaillacoise qui fabrique, monte ou répare chaque jour plus de 1 500 palettes, palox agricole, emballages bois sur mesure, caisses industrielles ...

 

Le Covid a frappé un grand coup sur le fabricant dont l’activité est directement liée au transport de marchandises.

« Nous avions perdu l’an dernier près de 50% d’activité et dû réduire les effectifs. Le soutien du groupe Gascogne, dont nous sommes une filiale depuis 2016, nous a permis de passer ce cap. »

Et c’est toute l’organisation de l’entreprise qui connait aujourd’hui un renouveau.

« De la mise en production en passant par le respect des délais et l’automatisation, tout a été revu, explique M. Fontrouge. Ce projet « d’excellence industrielle », nous l’avons mené avec le cabinet spécialisé Toptech dans le cadre du programme régional Industrie du Futur. C’est la CCI qui nous a orientés vers les bons interlocuteurs.

Nous avons la chance de faire partie d’une Région dynamique qui accompagne ses entreprises »., se félicite cet ancien de chez Bosch.

 

Depuis avril, des machines à clouer permettent d’automatiser la production.

Un équipement qui bénéficie d’une aide de la Région.

Entre la réponse rapide aux commandes et l’activité de fourniture de planches de réparation, Pal France gagne une nouvelle clientèle.

 

« Nous travaillons beaucoup localement avec des loueurs de palettes. Quatre nouvelles entreprises nous font confiance. »

De quoi redonner le sourire à l’équipe.

 

 

L’appui de la CCI Tarn

Valérie Vinay, conseillère entreprise au Pôle Développement Durable de la CCI est venue sur place pour étudier les pistes d’amélioration pour la pénibilité du travail et prévenir les TMS.

Elle a monté les dossiers d’aide. Et pour l’opération Industrie du Futur, la CCI nous a aidé à choisir un cabinet conseil.

Pour en savoir plus

Automatisation, robotique, fabrication additive… 23 entreprises tarnaises sont déjà engagées dans le Parcours régional d’accompagnement vers l’Industrie du Futur. Pourquoi pas vous ?

Partager cet article :