La jeunesse qui entreprend

Les jeunes sont de plus en plus nombreux à vouloir créer leur entreprise. Dans le Tarn, un maillage entre consulaires, agglos et établissements d’enseignement supérieur soutient leurs rêves.

La jeunesse qui entreprend - CCI tarn

 

 

20% des porteurs de projets ont moins de 30  ans

A la CCI, le Pôle Entreprenariat reçoit chaque année 300 personnes pour des entretiens individuels.

 

« 20% d’entre eux ont moins de 30 ans », constate Marie Bodoira. Car l’entreprenariat séduit de plus en plus les jeunes. « C’est un sujet qui culturellement les imprègne très tôt. Cette envie d’entreprendre est accompagnée par les pouvoirs publics et les organisations consulaires », analyse la responsable du Pôle. Longtemps associée en France à une masse de paperasseries et tracasseries, la création d’entreprise a changé d’image.

 

« Ce n’est pas un processus administratif mais un modèle agile qui s’appuie sur des valeurs et demande de l’enthousiasme. Je vois cette étincelle chez les jeunes », se réjouit-elle.

Le Tarn est une pépinière pour l’épanouissement de ces talents. Beaucoup de partenariat et une vraie complémentarité entre consulaires, agglos et centres de formations permettent d’offrir un accompagnement à la fois collectif et personnalisé.

 

« On s’appuie les uns sur les autres dans un bon état d’esprit » se félicite l’équipe du Pôle Entreprenariat à la CCI.

 

 

 

TARN’UP,

le parcours étudiant/entrepreneur

Depuis 4 ans, l’IMT Mines Albi accompagne les jeunes entrepreneurs avec un parcours étudiant entrepreneur spécifique : TARN’UP. Cette opération bénéficie du soutien de la CCI, de l’association ECTI, de la communauté d’agglo de l’Albigeois, et de tous les acteurs locaux dans la création et la reprise d’entreprise. La CCI a notamment en charge le recrutement et l’animation des mentors, dirigeants d’entreprises qui conseillent ces créateurs d’entreprise en puissance.

 

Philippe Farenc, directeur du développement économique et de l’entreprenariat à l’IMT Mines Albi

 

Comment a été conçu TARN’UP ?

Ce parcours est né de la volonté de Christian Desmoulins* et de Michel Bossi*, avec l’idée que l’Ecole des Mines soit moteur en s’appuyant sur le tissu industriel tarnais.

Avec 6 000 étudiants aujourd’hui dans le Tarn, le projet d’arriver à 1% d’étudiants entrepreneurs est largement dépassé.

 

Comment « recrutez-vous » ?

Au sein de chaque établissement d’enseignement supérieur du Tarn, une personne est chargée de la promotion de ce parcours. Cela demande un effort, mais ça paye. Cela crée des entreprises et de l’emploi.

Cette année, le parcours étudiant/entrepreneur est suivi par 25 jeunes. Dans cette période trouble, la voie de l’entreprenariat est un espace de liberté qu’il faut saisir.

 

Quels projets accueillez-vous ?

Au départ, les jeunes arrivaient surtout avec des projets liés à la technologie. Aujourd’hui, ils s’orientent plus vers le solidaire et social. Cette année, parmi les projets, nous avons un bar à thème écologique, des lames pour personnes amputées des pieds ou encore une appli numérique pour trouver des places de parking… L’espace de coworking est ouvert à tous les étudiants du territoire. L’important, c’est le projet.

 

*Christian Desmoulins, fondateur de l’Ecole des Mines, Michel Bossi, président de la CCI

 

 

 

Castres-Mazamet

récompense les étudiants/créateurs

« Pour la 2ème édition du concours, nous avons reçu 8 projets portés par 19 étudiants. » Directeur Enseignement supérieur-Recherche-Innovation à la Communauté d’agglomération de Castres-Mazamet, Jean-Luc Chambault se félicite de l’originalité des projets et du succès rencontré par ce concours qui s’adresse aux étudiants qui souhaitent développer à Castres-Mazamet un projet innovant à visée économique.

 

Le jury de l’édition 2019/2020, présidé par Bruno Bouteille, PDG de Sirea, a dû choisir (entre autres) entre une encre bio végétale, des serviettes hygiéniques biodégradables ou encore une entreprise de pompes funèbres innovantes… Avec à la clé, un coup de pouce financier et un accompagnement.

Parcours créateur-repreneur d’entreprise

Vous souhaitez vous lancer dans une nouvelle activité en créant ou en reprenant une entreprise. La CCI du Tarn vous propose un parcours créateur-repreneur sur mesure.

Partager cet article :