Immobilier : Lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme

Publiées le 6 novembre 2018, ces lignes directrices s'adressent aux professionnels de l'immobilier afin de faciliter la mise en oeuvre de leurs obligations en matière de lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme.

Actualité CCI du Tarn - Immobilier : Lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme

 

L’immobilier est un secteur à risque pour le blanchiment de l’argent sale et objet d’activités criminelles déstabilisatrices de l’économie.

 

La lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme (LCB/FT) doit être une priorité pour les pouvoirs publics et les professionnels de l’immobilier 
La réussite de cette démarche repose principalement sur l’implication des professionnels de l’immobilier et la connaissance de leurs obligations ainsi que des différentes méthodes de blanchiment.

 

Le système d’évaluation et de gestion des risques est la clé de voûte du dispositif de lutte contre le blanchiment de capitaux.

Elaborée par chaque professionnel selon son expertise et la connaissance qu’il a de sa clientèle et de la nature des opérations qu’il traite, la cartographie des risques sert de support à la mise en place des mesures de vigilance à mettre en œuvre.

C’est au terme de ce processus que les professionnels de l’immobilier seront le mieux à même de décider d’effectuer une déclaration de soupçon auprès des services compétents.

 

 

Pour vous aider à mieux comprendre les enjeux et les obligations liés à cette démarche, vous trouverez ci-dessous trois documents pratiques à télécharger :

Partager cet article :