Formation professionnelle : onze nouveaux opérateurs de compétences

Le 1er avril, onze opérateurs de compétences (OCPO), chargés d’accompagner la formation professionnelle, ont été agréés par le ministère du Travail, en lieu et place des 21 anciens OPCA.

 Actualite CCI Tarn - Formation professionnelle : onze nouveaux opérateurs de compétences

 

C’est l’une des conséquences de la réforme de la formation professionnelle adoptée l’été dernier. La vingtaine d’opérateurs paritaires collecteurs agréés (OPCA) qui collectaient jusqu’ici les cotisations formation des entreprises ont été transformés en opérateurs de compétences (OPCO).

 

Ainsi, le 1er avril, onze opérateurs de compétences ont été agréés par le ministère du Travail, liste publiée au Journal Officiel du 31 mars.

Leurs missions : financer l’apprentissage, aider les branches à construire les certifications professionnelles et accompagner les PME pour définir leurs besoins en formation.

 

328 branches professionnelles

Si, pour décrocher l’agrément, les OPCO devaient respecter certains seuils de taille – au moins 200 000 entreprises ou 200 millions d’euros de fonds –, les différents acteurs ont également voulu maintenir une cohérence sectorielle.

Certains réunissent en effet plusieurs dizaines de branches professionnelles.

 

Au total, 328 branches sont désormais ralliées à un nouvel OPCO.

Parmi ces opérateurs, l’OPCO des « entreprises de proximité » qui réunit 54 branches dont l’immobilier, le notariat, les cabinets dentaires, les entreprises d’architecture ; Ocapiat, l’opérateur de la filière agroalimentaire, qui regroupe 49 branches ou encore l’Afdas qui agrège 45 branches (télécoms, sport, hôtellerie de plein air et organismes de tourisme…).

 

Ainsi constitués, les OPCO perdront d’ici 2021 la collecte des fonds dédiés à la formation professionnelle, confiée à l’Urssaf, pour se recentrer sur les services aux branches et aux petites entreprises.

Ces organismes paritaires récupèrent également la gestion de l’alternance. Une mission stratégique.

 

Les 11 nouveaux OPCO

  • OPcommerce
    (vente, négoce, commerce de détail et de gros…) ;
  • Atlas
    (banque, assurance, finances) ;
  • Santé
    (hospitalisation, établissements médico-sociaux…) ;
  • AFDAS
    (presse, édition, cinéma, casino, musique, spectacle vivant, sport, tourisme, radio, audiovisuel, télécommunication…) ;
  • Cohésion sociale Uniformation
    (centres socio-culturels, insertion, régie de quartier, HLM,…) ;
  • Entreprises de proximité
    (artisanat, professions libérales…) ;
  • Entreprises et salariés des services à forte intensité de main-d’oeuvre
    (chaînes de restaurants, portage salarial, enseignement privé, restauration rapide, déchets, travail temporaire… ;
  • OCAPIAT
    (entreprises et exploitations agricoles, acteurs du territoire, secteur alimentaire…) ;
  • 2I (industrie, métallurgie, textile…) ;
  • Construction (BTP) ;
  • Mobilité
    (ferroviaire, maritime, automobile, transport de voyageurs…) .
Partager cet article :