Comau

Déploie le Mate-Xt un exosquelette passif, adaptable à la taille et à la forme du corps.

Vie des entreprises tarnaises - Comau déploie ses exosquelettes

 

Drôle de sensation. Lorsqu’on lève les bras pour les placer en position horizontale, on sent comme une légère poussée qui rend le mouvement plus fluide et dynamique et réduit l’effort. Magique ? Non mécanique !

 

La société Comau, basée à Castres et à Turin, leader mondial dans le domaine de l’automatisation industrielle, a mis au point un exosquelette passif, c’est-à-dire sans moteurs, l’ensemble fonctionnant par un système de ressorts.

Certifié EAWS (Ergonomic Assessment Work-Sheet), le Mate-Xt ressemble à un sac à dos qu’on enfile en 20 secondes top chrono au niveau des hanches, des bras et des épaules.

 

Son but : aider le travailleur dans toutes les opérations fatigantes et répétitives qui, au fil du temps, peuvent entraîner des troubles musculo-squelettiques (TMS), l’une des principales causes de maladies professionnelles en France.

« Le Mate-Xt allège le poids, diminue les efforts musculaires de 30 % et invite aux bonnes postures, explique Patrice Roudet, responsable du développement commercial. Il est équipé d’une structure en fibre de carbone et d’un système de régulation intuitif et il s’adapte à toutes les morphologies. C’est une aide mais pas un substitut. »

 

Tout est parti de Fiat qui en 2017 a fait appel à la Comau pour créer un exosquelette passif, léger et respirable, afin de permettre l’exécution de gestes répétitifs des opérateurs de chaîne d’assemblage.

 

Depuis, de nombreux établissements comme les laboratoires Fabre, le CHU de Montpellier, Latécoère à Toulouse ou encore la Sodexo ont rejoint le mouvement afin d’améliorer la qualité de vie au travail.

De quoi donner des idées…

Partager cet article :