Skip to main navigation Skip to main navigation Aller au contenu principal Skip to breadcrumb Skip to footer
1er accélérateur pour les entreprises

Téléphone

Inclusion par l’emploi, une chance pour les entreprises

Recruter des publics éloignés de l’emploi et recruter inclusif. De plus en plus d’entreprises tarnaises s’y engagent… Explications et témoignages.
  • #Club
  • #Entreprise inclusive
  • #Emploi
  • #Recrutement
  • Partagez sur Facebook Partagez sur Twitter Partagez sur LinkedIn
    Partagez par Email
    Imprimez
    Actualité de la CCI du Tarn : Inclusion par l’emploi, une chance pour les entreprises

     

    Diversité et inclusion

    Jeunes en insertion, handicapés, chômeurs de longue durée, réfugiés…

    D’après une étude Deloitte, 80% des DRH et dirigeants considèrent que la diversité et l’inclusion se révèlent être des avantages compétitifs.

    Partie intégrante de la RSE, l’inclusion vise l’ensemble des actions menées par une entreprise souhaitant prévenir les situations de discrimination liées notamment au handicap, à l’âge, à l’origine sociale ou la culture, au genre, à l’orientation sexuelle, à l’apparence physique ou encore à la situation sociale.

     

    De vrais bénéfices pour l’entreprise

    Dans un contexte de recrutement difficile, les entreprises sont ainsi de plus en plus nombreuses à franchir le pas et à s'intéresser à ces profils, qui n'auraient habituellement pas été sélectionnés. Un enjeu également en terme d’image.

    Et les répercussions en interne sont positives. D’autant que mettre en place une politique inclusive est également un facteur d’amélioration et de performance économique.

    « Les entreprises s’engagent » : un club pour améliorer l’inclusion

    Dédié à l’insertion des personnes les plus éloignées de l’emploi et à la sobriété énergétique, le club tarnais « Les entreprises s’engagent » mobilise de plus en plus d’entreprises et de partenaires.

    Embaucher des jeunes, encadrer des seniors, travailler sur l’inclusivité, améliorer son impact environnemental… C’est le but du dispositif "Les entreprises s’engagent", lancé en 2018 par le président de la République pour favoriser l’engagement des entreprises.

     

    Aujourd’hui, 101 clubs ont été créés pour environ 65 000 entreprises engagées. « Dans le Tarn, le mouvement a été initié en 2019 et relancé en janvier 2023 autour d’une vingtaine d’entreprises mobilisées.

    Notre ambition est d’aider les entreprises à enrichir et à diversifier leurs recrutements en s’ouvrant plus encore aux différents publics et à les accompagner dans une démarche de sobriété énergétique » précise Nathalie Durand Graves, l’animatrice du Club.

     

    Pour rejoindre le Club tarnais « Des entreprises s’engagent » :

    Nathalie Durand Graves | T 06 89 44 11 33 | [email protected]

    TÉMOIGNAGE : Ingrid Vanmoe | Référente du Club Les entreprises s'engagent

    « Au niveau national, le groupe Auchan est très engagé sur le sujet de l’inclusion et de l’emploi des jeunes. « Tous égaux, tous différents », c’est un peu notre dicton. Localement, nous avons ainsi intégré le club « Les entreprises s’engagent » en 2019.

     

    La charte a même été signée avant celle d’Auchan Retail, le 1er juin.

    Une grande fierté pour nous. Faire partie de cette communauté est très enrichissant et dynamisant. On a tous des métiers différents mais on se rejoint dans cette volonté d’accompagner nos collaborateurs, qu’ils aient un handicap ou une culture différente.

     

    Le Club est comme un facilitateur. Il met en relation les entreprises avec les structures d’accompagnement de personnes en recherche d’emploi comme Pôle Emploi, les chantiers d’insertion, les missions locales… L’idée est de mieux connaitre les dispositifs et les aides en matière d’inclusion.

     

    Lors de notre dernière réunion, nous avons ainsi fait intervenir le Pôle Emploi du Tarn. Nous échangeons aussi beaucoup sur la jeunesse. Comment attirer les jeunes dans nos entreprises ? Comment s’adapter ?

    Il y a un changement profond dans l'approche du travail. Le défi est énorme.

    Les jeunes ont plein de compétences à développer mais ils n’ont pas encore de savoir faire. A nous, entreprise, d’y remédier et de savoir les comprendre et les accompagner.

     

    Au final, nous avons tous intérêt à nous entraider et à additionner les bonnes expériences pour être attractifs et attirer de nouveaux salariés. »

    Dernières actualités